La microfinance

Aujourd'hui, près de 2,7 milliards de personnes n'ont pas accès aux services financiers les plus élémentaires.

Sans système de transfert bancaire, de crédit ni d'épargne, les personnes précarisées ont bien peu de chances de démarrer une petite entreprise ou d'améliorer leurs conditions de vie. C'est là que la microfinance entre en jeu.

L'accès au crédit est un droit de l'homme.

Muhammad Yunus Prix Nobel de la Paix 2006

Combler un vide

La microfinance vise l’inclusion financière des personnes exclues du système financier classique, soit parce que celui-ci est inexistant dans leur région, soit parce qu’elles sont trop pauvres pour y avoir accès, soit parce qu'elles font partie d'une minorité discriminée.

Oikocredit est l'un des bailleurs de fonds privés les plus importants de la microfinance mondiale. Par le biais d'institutions de microfinance (IMF) intermédiaires, notre coopérative internationale octroie des crédits à de petits entrepreneurs indépendants dans des pays en développement. 

Un rôle crucial

Souvent, un prêt de 100 à 500 euros suffit à répondre aux besoins de financement pour lancer une activité économique rentable dans un pays en développement. 

Le cycle du microfinancement

Suivez-nous sur: