L'agriculture durable et le commerce équitable

Un quart des personnes les plus précarisées dans le monde vit en zone rurale. Beaucoup d'entre elles, fermiers ou travailleurs saisonniers, dépendent entièrement de leurs activités agricoles pour subvenir quotidiennement à leurs besoins.

Les agriculteurs éprouvent beaucoup de difficultés à obtenir un crédit bancaire. En effet, le revenu qu'ils tirent de leurs récoltes est toujours incertain. Et il leur est presque impossible de contracter des assurances pour se protéger des inondations, sécheresses ou ouragans.

En outre, le manque de connaissance des nouvelles techniques agricoles crée un concurrence déséquilibrée vis-à-vis des grandes entreprises agricoles commerciales.

Pour remédier à cette situation, Oikocredit finance des instituts ruraux de microfinance et des organisations de producteurs : par exemple des coopératives agricoles de fermiers qui se regroupent et s'organisent pour renforcer leur viabilité économique locale et bénéficier d'infrastructures et d'équipements collectifs.

Depuis janvier 2014, Oikocredit a renforcé cet axe en créant un département distinct. Ce département, basé à Lima sous la direction de Frank Rubio, se concentre spécifiquement sur le support d'organisations de producteurs.

Oikocredit est membre de l'International Fair Trade Association depuis plus de 20 ans

Suivez-nous sur: