Les administrateurs

Vincent De Waele
Président

Passionné par la question du changement et de sa dimension humaine, j’essaie de mettre en oeuvre de façon cohérente de nouveaux modèles de fonctionnement social (gift & share economy, modèles et espaces collaboratifs, modèles d'apprentissage,...).

Bert Kuypers
Vice-président

Mes compétences se situent au niveau de la stratégie d'entreprise, du management général ainsi que de la gestion financière et informatique. Je suis actuellement managing partner de la firme de consultance ARCH International. Je suis membre du KMO Adviesraad d'UNIZO.

Eric de Smet

Neurologue - Santé mentale dans les pays en développement - développement de communauté

Filip Gijsel

J’ai conservé, de l’époque où j’étais étudiant, un grand intérêt pour les pays du tiers monde. J’ai longtemps été bénévole actif au sein du Magasin du Monde, du comité local 11.11.11 et du Conseil mondial pour le tiers monde de la ville dans laquelle je vivais.

Maintenant que je suis à la retraite, je souhaite renouer avec cet engagement et mettre à contribution mes connaissances en matière de gestion financière et de produits financiers afin de soutenir le renforcement d’Oikocredit en tant qu’organisation professionnelle, éthique et innovante.

Mieke Willems

La théorie des microcrédits, je la connais déjà depuis le temps de ma formation de base en économie du développement. Ensuite, grâce à des formations complémentaires en media et communication marketing, ma carrière s’est surtout orientée dans ce domaine. J’ai occupé des fonctions de management dans le marketing dans différents secteurs : les media (Roularta, Metro, Mediahuis), les services financiers (Vivium, Triodos) et l’enseignement (AMS). De plus en plus, j’ai recherché l’engagement social chez ces employeurs et parallèlement, je me suis engagée comme volontaire dans des projets sociaux internationaux. 

Pierre Schmit

Après plusieurs fonctions de contrôleur de gestion, puis de directeur financier dans différentes entreprises, dont la Banque Triodos, je combine actuellement les postes de directeur "fusions et acquisitions" et de directeur de la Responsabilité Sociétale de l'Entreprise au sein du Groupe Securex (Ressources Humaines). Interpellé depuis des années par les injustices générées par nos modes de fonctionnement économique, j'investis et je m'investis dans des organisations avec impact social, notamment le Rotary, mais aussi diverses coopératives actives notamment dans les énergies renouvelables.

Philippe Machiels

52 ans – délégué épiscopal au patrimoine et finances pour l’évêché de Gand. Je suis marié et j’ai deux fils “presque” adultes. Limbourgeois d’origine, je réside depuis un certain temps déjà dans la province d’Anvers et suis actif à l’évêché de Gand.

Tant du point de vue de ma formation que de ma fonction actuelle, l’engagement sociétal et social est une évidence pour moi. Tout comme notre pape l’a annoncé à de multiples reprises déjà, et comme renforcé par la conférence épiscopale belge, une société équitable, sociale, qui se préoccupe d’écologie, voilà une valeur dans laquelle je me retrouve. Une valeur que je trouve également dans le fonctionnement d’Oikocredit Belgique.

Partant de là, et avec l’expérience d’une longue carrière dans le monde bancaire à divers postes, j’aimerais apporter une plus-value dans le développement ultérieur d’Oikocredit Belgique.

Marion Cahen 3.jpg

Marion Cahen

A 45 ans, j'ai un pied dans les trois régions du pays : j’ai grandi en Wallonie, étudié et débuté ma vie professionnelle à Bruxelles et depuis 15 ans, je vis et travaille en Flandre, à Gand, ma ville d'adoption.

C’est dès mes études en Sciences du Travail à l’ULB que je me suis engagée dans le monde du microcrédit en Belgique, auprès de diverses organisations telles que le Fonds de Participation, Brusoc, Hefboom et MicroStart. L'empowerment, la responsabilisation, l'approche bottom up du problème de la pauvreté, la pérennisation de l'aide, sont des concepts qui m’ont convaincue dès le début. Actuellement, je suis à la tête de la section de Gand de Duo for a Job, une organisation qui combat les obstacles à l'emploi pour les jeunes issus de l'immigration, en leur proposant un mentor bénévole pendant 6 mois.

Le thème de la finance inclusive, particulièrement dans les pays du Sud, n'a cependant cessé de me passionner.