La discipline est la mère de toutes les vertus

La discipline est la mère de toutes les vertus

1 juillet 2014 14:56 - by Johan Elsen - 0 commentaires

Quand Felix m’ouvre son atelier sur l’heure de midi, il en est déjà à sa dixième heure de travail! A 2h ce matin, il a allumé son four à bois pour y faire fondre des vieux moteurs Toyota plus tard dans la journée. Avec l’aluminium fondu, il coule les footballeurs pour ses tables de baby-foot. L'histoire étonnante d’un homme passionné qui a débuté avec rien!

Il y a tout juste 30 ans, Felix Yucra Cardenas arrivait à Cochabamba venant des hauts sommets des Andes. Son père, un paysan pauvre de l’Alto Plano voulait que son fils ait une vie meilleure que la sienne, C’est pourquoi, il envoya Felix à l’école militaire. Ce père et l’école militaire lui ont appris ce qu’est la discipline. Avec de larges gestes et en haussant la voix, il répète à plusieurs reprises: « Le père de tous les vices est la paresse et la mère de toutes les vertus, c’est la discipline ». Cette devise et sa profonde foi chrétienne étaient ses seuls biens en sortant de l’école.

Il commença à travailler chez un ami qui fabriquait des baby-foot. Cinq mois plus tard, cet ami mourut. Et voilà Felix de nouveau à la rue. Mais entretemps, il s’était passionné pour le babyfoot. Il voulait et allait gagner sa vie en fabriquant des tables de baby-foot! Dans un minuscule atelier en périphérie de la ville, il fabriqua de ses mains ses quatre premières tables de baby-foot. Pour poursuivre et créer sa mini-entreprise, il avait besoin d’un minimum d’outillage et d’un fonds de roulement. C’est alors qu’il se mit en route pour trouver de l’argent. Personne ne voulut lui prêter l’argent nécessaire, aucune banque ne lui fit confiance, jusqu’à ce qu’il entre en contact avec FONCOM, le partenaire d’Oikocredit qui voulut bien l’écouter et l’aida dans le développement de son atelier.

La suite fut une histoire à succès! Aujourd’hui, Felix donne du travail à plusieurs ouvriers en plus de sa femme et ses enfants. Par mois, il produit (toujours très artisanalement) quelque 24 tables de baby-foot. Il les fabrique avec ses ouvriers, alors que sa femme s’occupe de la peinture. La promotion ? Il n’en a pas vraiment besoin! Grâce à la qualité et à la solidité de ses tables, le bouche à oreilles suffit pour lui amener des clients venant de toute la Bolivie.
Il rêve de vendre également en Equateur et au Pérou, parce que « les tables de baby-foot en provenance de Chine qu’ils vendent là-bas, ne valent rien à côté des miennes » nous dit-il. Entretemps, devenu très bon client, FONCOM lui a accordé une ligne de crédit permanente de 25000USD et son ‘chargé de dossier », qui m’accompagne lors de ma visite, est tellement impressionné par ce qu’il voit qu’il commande sur-le-champ une table de baby-foot. Dans quelques semaines, il pourra la réceptionner à La Paz!

Cette histoire illustre une nouvelle fois comment, avec un coup de pouce au bon moment, on peut arriver à sortir de la pauvreté totale. Felix fait partie du million de Boliviens qui ont réussi à rejoindre la classe moyenne pendant cette dernière décennie. Savoir qu’Oikocredit y a contribué sérieusement, me donne un immense sentiment de satisfaction.


Johan Elsen, juillet 2014

Commentaires

Leave a comment!

Italic and bold

*This is italic*, and _so is this_.
**This is bold**, and __so is this__.

Links

This is a link to [Procurios](http://www.procurios.nl).

Lists

A bulleted list can be made with:
- Minus-signs,
+ Add-signs,
* Or an asterisk.

A numbered list can be made with:
1. List item number 1.
2. List item number 2.

Quote

The text below creates a quote:
> This is the first line.
> This is the second line.

Code

A text block with code can be created. Prefix a line with four spaces and a code-block will be made.